Mis à part pour la reproduction, pourquoi acheter un entier ou décider de garder son poulain entier ? 

 

Parce qu'on aime ses allures relevées, sa forte personnalité ou que nous le destinons à la Haute-Ecole (les hongres et les juments ne sont pourtant pas interdits de reprise !)...

Est-ce une raison suffisante ? Certainement pas. 

Car bien au-delà de son caprice affectif ou autoritaire, il faut penser et bien penser à l'avenir de votre future monture, qui paiera peut-être les pots cassés de votre impérieux désir. 

S'il s'agit d’un poulain, il sera difficile de connaître son caractère à 3 ans, les frisons et les ibériques étant des chevaux tardifs. Donc décider de garder son cheval entier, c'est prendre un risque. Il faut en être conscient. 

J'ai une démarche dissuasive ?... Non.

Mais un cheval n'est pas un jouet, et un entier, dans des mains inexpérimentées et un esprit léger, l'est encore moins. 

Par conséquent, un entier même soumis reste un entier avec tous les risques que cela comporte (sensibilité, changement d'humeur brutal, domination, risque d'agressivité, etc).

Votre cheval doit également être sociable donc pouvoir sortir en balade ou en représentation, sachant qu'un entier, même calme, reste sensible à l'environnement. Même si votre entier est calme, vous devez être en mesure de gérer des situations de stress car, même placide, un entier (et encore plus un étalon) ne restera jamais insensible à une jument. 

Seulement, si vous êtes un cavalier prévenant et affranchi, vous aurez pris le temps de canaliser ses débordements. Prendre en charge l'éducation d'un cheval entier est une aventure passionnante qui, mal conduite, peut vous entraîner vers la déroute la plus complète. Dans le cadre d'un achat, Un entier n'est pas un cheval de débutant. Sauf si le cheval est un sujet âgé donc expérimenté et sous le contrôle d'un moniteur chez qui le cheval est placé. 

Il y a des exceptions mais elles sont relativement rares. Méfiez-vous également de votre admiration pour les étalons de 10 ans et plus que vous avez monté chez un dresseur avec la plus grande confiance et que vous avez fait passager et piaffer à volonté sans aucune résistance malgré votre bas niveau. Ce sont des chevaux qui sont là pour ça. Ils ont été formés et ont du métier. On les appelle des chevaux-instructeurs. Mais ils sont dans leur environnement avec leur dresseur et il n'y a que très peu (pas...) de juments dans l'écurie, prudence oblige. Pourtant ce sont ces chevaux-là qui sont censés bouger le moins. Redescendez-donc sur terre et gardez vous bien de courir, à peine sorti du cours, acheter votre perle rare. 

Attention aux annonces trop attractives : "Rassembler superbe, piaffer, allongements puissants, etc.". Là encore, vérifiez. Car beaucoup d'étalons piaffent d'excitation. Faites surtout confiance à votre instinct et choisissez un cheval un peu moins beau que celui que vous espériez mais plus en rapport avec votre niveau et qui ne vous éjectera pas dès qu'il sentira une jument ou votre jambe ! 

Le frison gardé entier a besoin de fermeté. C'est un trait léger qui peut peser lourd et ses débordements peuvent vite dégénérer en catastrophe. Il a également parfois un fort caractère de domination. A retenir !

Pascale Bouville